Comment décorer votre intérieur avec un style japonais ?

La décoration japonaise offre une atmosphère sereine et apporte une élégante touche esthétique à votre espace de vie intérieur. En ajout, elle est de plus en plus en vogue surtout en Occident. On peut l’associer au style zen réunissant nature et design.

Voici nos conseils pour vous aider à aménager un espace japonais noble et raffiné.

 Quels matériaux utiliser ?

Le lit futon

Le lit futon a son mot à dire au sein d’un espace décoré à la japonaise. On apprécie ses lignes épurées et le confort qu’il offre au sommeil.

lit futon

Le papier Wash

Le papier Washi (« wa » signifie japonais et « shi » papier) est primordial pour une décoration japonaise. Il est conçu en fibres de Kozo et se trouve résistant et durable. Vous pouvez l’utiliser pour rénover vos meubles ou pour rehausser les murs. Le Washi est disponible  sur le marché en plusieurs couleurs et motifs.

Washi

Le bambou

Au Japon, le bambou symbolise la fertilité et la plénitude. Son utilisation est souvent associée à la peinture japonaise et à la calligraphie. Il renvoie également aux cérémonies de thé où le Chasen utilisé est en bambou.

D’autre part, le bambou est une plante décorative qu’on trouve fréquemment dans les jardins japonais.

Il faut aussi noter que c’est un matériau bien résistant.

La céramique

La céramique japonaise est connue par son raffinement poussé à l’extrême. Une tasse en céramique trouvera bien sa place sur un plateau en bambou.

Des éléments qui renvoient à la nature

Le koï

Pour une touche de nature dans votre univers de vie spatial, vous pouvez avoir recours au koï. Ce dernier est à poser sur le sol pour le rehausser et rendre votre intérieur poétique. Il offre plusieurs motifs comme les fleurs, les oiseaux, les papillons, les poissons et les vagues.

Aujourd’hui, le motif Seigaiha (qui signifie « vague de la mer bleue ») est le plus utilisé. On le trouve dans le marché imprimé sur du papier ou du tissu.

L’oiseau

L’oiseau, particulièrement la grue, occupe une place sacrée dans la culture japonaise. Il renvoie à une ancienne légende appelée la légende des mille grues. On dit que si on plie en origami et on relie 1000 grues dans les années, ses souhaits d’amour et de longévité se réaliseront.

Vous pouvez les utiliser en guirlandes ou en fleurs de lotus.

Comment choisir votre tapis d’extérieur ?

L’espace extérieur (terrasse, balcon ou jardin) devient aujourd’hui un coin qu’on ait tendance à aménager tel salon pour s’offrir d’agréables moments de détente seul ou en famille.

On y trouve alors des chaises, canapés, fauteuils, tables basses ou tables à manger et des objets de décoration. Le tapis d’extérieur en est un exemple. Il permet, en effet, de rehausser vos meubles d’extérieur, de délimiter votre coin et d’apporter une élégante touche de déco.

Cependant, il faut savoir comment le choisir. Voici nos conseils pour vous inspirer !

Il faut qu’il soit un tapis résistant

Le tapis d’extérieur doit :

  • Résister aux intempéries ;
  • Résister au soleil ;
  • Être facile à entretenir ;
  • Résister aux taches s’il est intégré dans un coin repas ;
  • Résister aux passages fréquents.

Un tapis d’extérieur conçu en matériaux synthétiques

Il existe plusieurs modèles de tapis d’extérieur construits par des matériaux synthétiques. On peut les nettoyer facilement avec de l’eau savonneuse.

Le tapis tissé à plat en polypropylène

Ce matériau résiste à l’humidité et aux rayons UV. Il est disponible en des motifs et des couleurs différents.

La moquette aiguilletée en fibres de polypropylène

Cette moquette imitation gazon offre une multitude d’atouts :

  • Elle est bien perméable ;
  • On peut la nettoyer au jet ;
  • Elle demeure solide face aux passages fréquents ;
  • Elle est économique.

Le tapis tressé en PVC /polyester

Ce matériau est également résistant à l’humidité et se trouve antidérapant. Les modèles perforés permettent une meilleure évacuation de l’eau.

Le tapis en vinyle

Certes, il est moins élégant, toutefois, il a aussi ses qualités :

  • Il résiste aux intempéries ainsi qu’aux rayons UV ;
  • Il est inflammable et hydrofuge ;
  • Il est économique ;
  • Il est antidérapant ;
  • Il est moins cher que les autres matériaux.

Les matériaux naturels sont plus fragiles, mais plus esthétiques

Pas tous les matériaux naturels ne peuvent être utilisés pour décorer un espace extérieur. Aux fibres végétales, au sisal, au coco et au jonc de montagne (authentiques, mais peu résistantes à l’eau), on préfère alors le jonc de mer et le bambou.

Le tapis ou les dalles en jonc de mer

Ce matériau est solide et dure dans le temps :

  • Il résiste à l’humidité (cependant, il ne faut pas l’exposer à la pluie) ;
  • Il est résistant aux taches ;
  • Il existe en différents tissages ;
  • Il est disponible en plusieurs teintes naturelles.

Le tapis ou la natte en bambou

Les qualités et les atouts du bambou ressemblent à ceux du jonc de mer.  Cependant, il vaut mieux ne pas opter pour un tapis monté sur un support de mousse.

7 erreurs à éviter en aménageant votre bureau

Vous passez du temps accroché à votre bureau ? Si oui, il faut absolument veiller à installer un coin de concentration assez confortable et esthétique pour ne pas vous ennuyer rapidement.

Voici notre liste d’erreurs à éviter pour une utilisation optimale du bureau.

Installer le bureau dans un endroit sombre

Un bureau est destiné évidemment au travail. Pour cela, vous devez aménager l’espace de façon à ce qu’il booste votre concentration. Ainsi, installer votre bureau dans un coin sombre risque d’engendrer une fatigue des yeux et une envie de fainéantise plutôt que du travail.

bureau

Il vaut mieux alors l’installer dans un coin où la lumière est accessible, notamment la lumière naturelle.

Installer votre bureau dos à la fenêtre

Certes, vous avez besoin de lumière pour travailler, cependant, installer votre bureau dos à la fenêtre risque de vous gêner surtout si vous travaillez avec un ordinateur. Si vous préférez cette position, utilisez des stores ou des rideaux.

bureau

Ne pas faire attention à la lumière

Le luminaire à choisir pour votre bureau est très important pour vos soirées et nuits de travail. Il faut qu’il ne soit pas encombrant et qu’il propage une lumière de travail assez forte, mais aussi confortable.

Ne pas isoler votre coin bureau

Si vous ne disposez pas d’une pièce pour la consacrer au bureau, pensez à le placer dans un coin délimité et profitez du haut du mur pour installer des rangements. En ajout, il faut que ça soit loin des passages fréquents et du bruit. Pensez à une pièce pas trop utilisée pendant vos heures de travail : dans la chambre à coucher, dans le salon pour y travailler quand vous êtes seul et les nuits, etc.

Un bureau désordonné

Pour optimiser votre rendement et travailler confortablement, ainsi que pour ne pas perdre du temps à chercher des documents, il faut absolument avoir l’habitude de garder votre bureau ordonné et bien ranger vos affaires.

Négliger la décoration

Personnalisez votre coin bureau pour éviter la monotonie surtout si vous passez des heures accroché à votre chaise de bureau. Vous pouvez y poser un petit objet de souvenir, une petite plante, un cadre avec une photo, une bougie, etc.

Ne pas prêter attention au choix de votre chaise

La chaise de bureau doit être assez confortable pour pouvoir supporter de longues heures de travail. Nous vous conseillons des assises mobiles, peut-être avec accoudoirs pour une bonne position du corps, etc. D’autre part, un marchepied peut vous offrir un bon soutien.

Comment aménager un jardin d’hiver chez vous ?

C’est l’hiver ! Vous ne pouvez plus profiter de votre jardin extérieur. Et si vous aménagez un jardin d’hiver, c’est-à-dire, à l’intérieur de votre maison ou appartement.

Voici nos conseils et nos astuces !

1. Qu’est-ce qu’un jardin d’hiver ?

Un jardin d’hiver est un jardin intérieur exposé dans un endroit ensoleillé de votre logement. Il est destiné aux périodes hivernales froides et pluvieuses.

C’est l’occasion de créer une ambiance végétalisée, chaleureuse et relaxante dans votre espace de vie intérieur.

2. Où pouvez-vous installer votre jardin d’hiver ?

Il n’y a pas un coin spécifique où vous devez aménager votre jardin d’hiver. Cela dépend de votre logement et sa superficie.

Généralement, un jardin d’hiver se trouve dans une véranda ou dans une serre.

Si vous habitez dans un appartement privé de véranda, optez pour un coin suffisamment ensoleillé pour le peupler de plantes.

3. Aménager un jardin d’hiver dans une maison

Si vous habitez dans une maison, le meilleur emplacement de votre jardin d’hiver sera la véranda. Pour cela, vous pouvez avoir recours à une baie vitrée.

Cela est intéressant, car le chauffage intérieur, voire artificiel, abîmera vos plantes tandis que la chaleur naturelle du soleil leur apportera plus de vivacité.

Vous pouvez également vous servir d’une serre comme un jardin d’hiver destiné à la détente.

4. Aménager un jardin d’hiver dans un appartement

Même si vous habitez dans un appartement, vous pouvez créer votre jardin d’hiver. D’abord, choisissez un espace illuminé par le soleil, de préférence près des fenêtres. Installez une architecture en acier et veillez à opter pour un bon système d’aération. Enfin, vous pouvez utiliser des moustiquaires amovibles afin de protéger les plantes des insectes.

5. Comment décorer un jardin d’hiver ?

Le choix de vos plantes dépend du style déco que vous souhaitez apporter à votre jardin d’hiver :

  • Un style exotique : des cactus de différentes tailles, des plantes suspendues, des plantes volumineuses comme les dragonniers et les spathiphyllums, etc.
  • Un style zen : des azalées, des camélias, des bonsaïs, des bambous, des aquariums, etc. Vous pouvez aussi mélanger entre et fleurs.
  • Un style bohème : outre les plantes, des tapis bohèmes, des teintes naturelles et des pots en fibres apporteront une touche originale. Par ailleurs, une baie ancienne à carreaux vous offrira une bonne escapade.
  • Un style campagne : pour cela, vous pouvez miser sur la couleur blanche et des pots en acier. Une table et des chaises en bois seront également les bienvenues.

Outre les plantes, vous pouvez accueillir des fauteuils et des canapés adaptés au style déco choisi pour optimiser votre détente.

Comment choisir votre matelas ?

Nous passons presque le tiers de notre vie sur le lit. Choisir une bonne literie s’avère alors nécessaire pour un bon sommeil et nous réveiller en forme les matins.

Mais comment choisir un bon matelas ? Existe-t-il des critères qu’il faut prendre en considération ?

Les types de matelas

Le choix du type de matelas selon sa matière principale de fabrication est important pour le maintien de la colonne vertébrale et du corps en général. On distingue 3 types de matelas : la mousse, le latex et les ressorts.

  • Les matelas en mousse : ces matelas sont les moins chers avec une durée de vie moins longue que les autres types de matelas. Cependant, ils réagissent bien à vos mouvements nocturnes.
  • Les matelas en latex naturel et synthétique : certes ils sont plus onéreux que les autres, toutefois, ils offrent un sommeil confortable et sain. Un matelas latex est convenable également pour les personnes allergiques et présente une plus longue durée de vie. En ajout, ils sont plus souples ne se déforment pas rapidement.
  • Les matelas à ressorts : ils sont adéquats pour les personnes en surpoids et qui transpirent trop lors du sommeil ou qui souffrent d’allergie aux acariens. Les matelas à ressorts peuvent être ensachés, biconiques (traditionnels) ou multispires. Les matelas à ressorts ensachés présentent la meilleure qualité. Ils garantissent un sommeil optimal.

Quelle fermeté et densité pour votre matelas ?

La fermeté de votre matelas est importante, car c’est elle qui permet de maintenir votre corps horizontal.

Pour les matelas en latex ou en mousse, cela dépend de leur densité. Plus elle est élevée, plus la fermeté est meilleure. Pour les matelas à ressorts, plus le nombre de ressorts est élevé, plus le confort est optimal.

Généralement, on distingue 3 niveaux de fermeté : souple (équilibré), ferme et très ferme. La détermination de vos besoins doit se faire en fonction de taille et de votre poids. Les personnes grandes et corpulentes ont besoin d’un matelas très ferme alors que les enfants et les personnes légères ont besoin d’un matelas souple.

Notez bien !

Il existe aujourd’hui des matelas sur-mesure pour les couples ayant des morphologies différentes.

Les dimensions du matelas

Le choix de votre matelas dépend, évidemment, de votre taille, de votre partenaire (si vous êtes 2 personnes à dormir sur le même lit) et de la superficie de votre chambre.

Si vous êtes une seule personne à dormir sur le lit, choisissez une longueur supérieure de 20 cm à votre taille et d’une largeur de 90 cm ou plus pour une meilleure indépendance au sommeil.

Si vous êtes 2 personnes à dormir sur le même lit, optez pour un matelas de grande taille. Un matelas 160*200 sera un bon choix.

Le garnissage de votre matelas

Le garnissage du matelas renvoie à l’accueil, soit la première sensation que vous éprouvez en vous étendant sur votre lit, et au confort. En effet, cela est important pour favoriser la circulation sanguine et réduire les retournements répétitifs. Il sera intéressant d’opter pour une literie moelleuse. Généralement, plus le matelas est épais, plus il est confortable.

Choses à faire avec vos vieux draps

Vous avez acheté de nouveaux draps, mais vous n’avez pas vraiment envie de les jeter à la poubelle ? Vous avez certainement raison, car il y a plein de choses utiles qu’on peut faire avec.

Voici nos astuces pour vous inspirer !

Un sachet de lavande

Et si vous tissez des petits sachets pour les remplir avec la lavande et embaumer votre linge ? Une bonne idée n’est-ce pas ?

Un cache-pot

Votre pot ne vous plait pas tellement ? Alors un revêtement avec un ancien drap peut résoudre l’affaire. Cela apportera, en plus, une touche esthétique originale à votre intérieur.

Un outil de rangement

Faites de votre ancien drap un support pour ranger vos ustensiles de cuisine. C’est à la fois fonctionnel et décoratif.

Des serviettes ou des chiffons

Faites de vos anciens tissus des serviettes pour la table à manger ou des chiffons pour essuyer la poussière et les taches sur vos meubles. Vous pouvez après les laver ou les jeter.

Une trousse de toilette

Une trousse de toilette ou de maquillage en tissu… C’est assez mignon et original. N’est-ce pas ? Distinguer-vous de la masse de consommation.

Des rideaux

Profitez du tissu pour en faire de jolis rideaux pour votre salon, vos chambres ou votre salle de bains.

Des housses de coussins

Au lieu d’acheter de nouvelles housses pour vos coussins, utilisez vos anciens draps pour styler des housses avec les dimensions que vous souhaitez.

Un original abat-jour

Vous pouvez recouvrir votre abat-jour en tissu (s’il est usé par exemple), en plastique ou en carton par le tissu de vos anciens draps.

Un outil pour protéger vos plantes

Profitez des draps usés pour couvrir vos plantes au jardin et les protéger du gel.

Une couverture pour vos sorties

Vous aimez sortir et faire un pique-nique dans la nature ou passer des moments à la plage pour méditer ? Armez-vous de vos anciens draps pour les utiliser comme des couvertures.

Protéger les sièges de votre voiture

Si vous avez des enfants ou un animal de compagnie, il vaut mieux protéger les sièges de votre voiture pour ne pas les salir ou les user et éviter d’inutiles corvées de nettoyage et d’entretien.

Protéger vos meubles

Il vous arrive de vous absenter pendant une longue durée ? Ou envisagez-vous de peindre vos murs intérieurs ? Alors, gardez vos anciens draps pour protéger vos meubles : armoires, canapés, fauteuils, chaises, tables, etc.

Comment bien nettoyer l’abat-jour de votre lampe ?

Les abat-jours rehaussent élégamment nos intérieurs. Cependant, comme tous les objets faisant partie de l’ameublement, il faut qu’ils soient entretenus et nettoyés si on souhaite un éclat permanent et une durée de vie plus longue.

La manière de l’entretien dépend de la matière de laquelle ils sont composés. Voici nos astuces !

Commencez par dépoussiérer l’abat-jour de votre lampe

Quelle que soit la matière qui constitue l’abat-jour de votre lampe, il faut commencer par un dépoussiérage en utilisant une brosse à poils souples, un aspirateur muni, un rouleau ou un sèche-cheveux avec un air froid. Évitez le chiffon, car il ne fait que déplacer la poussière.

Si l’abat-jour n’est pas très sale, vous pouvez vous contenter de le dépoussiérer. En outre, cette opération est à réaliser régulièrement.

Comment nettoyer un abat-jour en tissu

Un abat-jour de lampe en tissu est susceptible de vieillir à travers le temps. Pour qu’il garde son éclat, il faut l’entretenir régulièrement. Vous pouvez alors utiliser le bicarbonate de soude, le talc ou la farine.

Utilisez l’un de ces composants pour saupoudrer l’abat-jour à l’aide d’une brosse souple puis veillez à bien aspirer.

Comment nettoyer un abat-jour en soie ?

La soie est une matière précieuse, mais délicate. Le produit que vous allez utiliser pour nettoyer l’abat-jour de votre lampe doit être spécial. Après le dépoussiérage, trempez l’abat-jour pendant quelques minutes dans une bassine d’eau tiède et de lessive. Refaites, après, la même chose, mais dans de l’eau froide et laissez votre abat-jour sécher dans l’air. Il vaut mieux ne pas le frotter.

Comment nettoyer un abat-jour en plastique ou en verre ?

Un abat-jour en plastique ou en verre peut devenir gras ou montrer des tâches grasses. Après l’avoir dépoussiéré, essuyez-le en utilisant une éponge détrempée dans de l’eau savonneuse. Il vaut mieux utiliser une eau tiède pour faciliter le nettoyage et avoir de meilleurs résultats. Vous pouvez aussi utiliser des produits de nettoyage des vitres. En ajout, pensez à nettoyer l’intérieur de l’abat-jour de votre lampe.

Enfin, essuyez-le par un chiffon sec.

Remarque : si l’abat-jour est trop sale, vous pouvez ajouter un peu d’alcool ou d’ammoniaque à l’eau savonneuse.

Vous pouvez faire la même chose si l’abat-jour de votre lampe est en rhodoïd ou en opaline.

Comment nettoyer un abat-jour en carton ou en papier ?

Ce genre d’abat-jours est très délicat. Leur nettoyage mérite une attention particulière. Après l’avoir dépoussiéré et dépoussiéré entre les plis, essuyez-le avec un torchon humidifié par quelques gouttes d’eau et de vinaigre blanc. Attention à ne pas le mouiller, à le frotter délicatement et veillez à ce que le matériel que vous utilisez soit propre. Ensuite, laissez votre abat-jour sécher.

Nos conseils pour réussir votre déco bohème

La décoration est un art qui se joue dans les détails. Le style de votre déco dépendra ainsi des petits objets que vous placez au sein de vos espaces qui apportent leurs touches d’authenticité. Lorsqu’il s’agit de la décoration bohème, c’est le même principe qui s’applique, mais voici nos conseils pour réussir votre déco bohème.

Commençons par la chambre

Pour créer une ambiance bohème qui incite à la rêverie et au voyage, commencez par votre chambre. C’est justement le lieu de rêverie qui créera tout votre bonheur.

Pour ajouter une touche bohème à votre chambre, commencez par changer le linge de lit en favorisant des tons naturels qui peuvent également contenir des motifs ethniques en noir et blanc par exemple.

D’autres objets pourraient être ajoutés comme les lanternes en rotin, les coussins bariolés avec des motifs ethniques variés. En fait, vous pouvez personnaliser votre déco bohème pour avoir un effet chic ou bien folk. Jouez ainsi sur les formes et les couleurs pour ajouter une touche personnelle à votre chambre.

Multipliez les objets faits en fibres naturelles

Le mobilier et les objets déco fabriqués en fibres naturelles sont des éléments incontournables de la décoration bohème.

Choisissez ainsi des fauteuils et des assises en rotin qui orneront vos espaces de séjour et ajouteront une touche d’authenticité à votre ambiance bohème. Le confort n’y manque pas, puisque le rotin est réputé d’offrir des assises confortables et durables qui pourront être placées à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur. L’idéal est d’associer un fauteuil en rotin à un tapis berbère pour créer une atmosphère bohème propice à la détente.

Des objets déco tressés à la main sont également de très bons éléments à placer pour créer une atmosphère qui incite au voyage. En fait, les paniers en fibre végétale tressés à la main nous rappellent les pays asiatiques où ces objets sont fortement utilisés au quotidien. Pensez ainsi à accrocher ou placer des paniers en fibres végétales qui sont à la fois esthétiques et pratiques. Vous pouvez également ajouter des meubles de rangement fabriqués de la même manière, ils sont très tendance et agréablement authentiques.

Le style bohème est un style décontracté

En fait, le bohème est un style de vie qui consiste à vivre au jour le jour. Pensez ainsi à multiplier les meubles cosy pour un style de vie décontracté. Un hamac semble une bonne idée puisqu’il peut ajouter cette touche bohème à vos espaces extérieurs et même intérieurs ; c’est une nouvelle tendance.

Quelles sont les symboliques du miroir ?

Jusqu’au XIXe siècle, le miroir n’avait pas une vraie utilité dans la vie quotidienne des gens. La possession et l’utilisation d’un miroir étaient un luxe qui n’était pas donné à tout le monde, surtout aux paysans.

Pour les aisés, on pouvait se contenter d’un miroir de petite taille ou, même, de fragments de miroirs.

Nous allons vous fournir dans ce qui va suivre un petit aperçu sur l’historique du miroir ainsi qu’un récapitulatif de ses symboliques culturelles, philosophiques et psychologiques.

  1. L’Historique du miroir

Les premiers miroirs conçus étaient en pierre polie (en Anatolie, 6000 ans av. J.-C.), en cuivre poli (en Mésopotamie, 4000 ans av. J.-C. et en Égypte ancienne, 3000 ans av. J.-C.) et en bronze poli (en Chine, 2000 ans av. J.-C.).  D’autres matières métalliques ont été utilisées après comme l’or, le plomb et l’argent.

Mirroir

L’origine et la date exacte de l’apparition des miroirs en verre restent, jusqu’à maintenant, floues. Cependant, les historiens estiment que c’était entre le 1er et le IIIe siècle à Sidon, en Égypte, en Germanie, en Asie Mineure, à Reims et en Gaule. Ces miroirs étaient très petits et de mauvaise qualité d’où un retour à l’utilisation du miroir en cuivre.

D’autres transformations ont eu lieu par la suite :

  • Le Moyen-Âge : des « valves de miroir » ayant la forme de petites boîtes à 2 couvercles ;
  • La Renaissance : des miroirs et des glaces en verre qui sont recouverts d’un amalgame en étain-mercure ;
  • L’amalgame d’étain-mercure est remplacé par une couche d’argent. C’était inventé par Justus Von Liebig, chimiste allemand, en 1835. Vu que l’étain-mercure s’est avéré toxique, ce chimiste a procédé à une sorte de réduction chimique du nitrate d’argent ;
  • À partir du XXe siècle : des miroirs de grande taille, éléments basiques dans les chambres à coucher, puis dans les salles de bains. Pour les femmes, c’est devenu nécessaire pour se maquiller et se coiffer.

2- Les symboliques du miroir

À travers les siècles, le miroir a acquis diverses symboliques liées à la religion, aux cultures des pays, aux évolutions psychologiques et philosophiques, etc. En effet, le miroir n’est pas seulement un objet fonctionnel, mais porteur de symboliques importantes, sacrées, voire mythiques.

D’abord, le miroir est le symbole de la vérité. Il reflète une image, bien qu’elle soit inversée, fidèle à qui se regarde dedans. Elle est alors la représentation d’une réalité physique : charmes et défauts du corps. À ce sujet, on évoque le miroir magique de Blanche-Neige. Toutefois, dans Don Quichotte, elle inverse la réalité et représente la tromperie.

Miroir

Dans le même cadre, celui du fantastique, il représente aussi une porte comme dans le roman de Lewis Carroll « De l’autre côté du miroir » ou le passage vers un autre monde comme dans « Alice au pays des merveilles ».

En psychologie, cet objet renvoie à ce que Jacques Lacan appelle le « stade du miroir ». C’est le moment où l’enfant prend conscience de son corps comme une unité mouvante. C’est également un stade constructif au niveau de la personnalité, car l’être qui se regarde dans le miroir va essayer, consciemment ou inconsciemment, de se reconnaître. Vous l’avez certainement tous fait ! Se regarder dans le miroir et vous demander : « Suis suis-je ? » C’est une invitation à la réflexion et à la méditation.

Le miroir est aussi objet de superstitions. En Chine, il est, par exemple, le symbole de l’union conjugale et de l’harmonie. Il est également nécessaire (selon le principe du Feng Shui) à la création d’un espace de vie propice au bien-être.

Dans les religions, le miroir a également ses propres symboliques. À titre illustratif, chez les bouddhistes tibétains, le miroir est synonyme du sacré. Il symbolise la plus haute connaissance. En outre, dans le chamanisme mongol, il est utilisé pour des pratiques de divination et de purification.

 

Certainement, vous avez une autre vision du miroir maintenant, cet objet utilisé quotidiennement surtout quelques minutes avant de sortir de la maison. Veillez alors à choisir bien votre miroir, objet fonctionnel, décoratif et aussi symbolique.

Les 10 indispensables pour réussir votre décoration estivale

L’arrivée de chaque saison nécessite quelques retouches de la décoration intérieure pour nous permettre de créer une ambiance reposante qui va avec le thème. Vous avez raté votre décoration estivale et vous souhaitez vous rattraper ? Ou peut-être que vous cherchez des inspirations pour la prochaine saison ? Nous allons ici vous proposer 10 conseils pour vous permettre de personnaliser vos espaces intérieurs au style de décoration estivale.

Changez le linge pour ajouter des teintes fraîches

La décoration intérieure se joue sur les détails. Ainsi, les petits trucs qu’on a tendance à oublier lorsqu’on souhaite renouveler la déco sont la vraie clé de réussite. Commençons ainsi par le changement du linge en favorisant des éléments aux teintes claires. Changez vos serviettes de bain, vos housses de couettes, vos petits tapis et vos nappes pour ajouter une petite touche de fraîcheur à vos espaces intérieurs.

Couette 4 saisons 240 x 220 cm en microfibre PROTECT

Optez pour une décoration ethnique qui incite au voyage

Parce que l’été est synonyme de vacances et de voyages, choisissez le style ethnique pour décorer vos espaces intérieurs et vos terrasses. Cette tendance nous sublime et nous invite au voyage au cœur des cultures lointaines. Si vous avez décidé de passer l’été à la maison, cette astuce est la solution idéale pour vous permettre de faire le tour du monde sans avoir à voyager. Les canapés en rotin sont vos meilleurs alliés pour réussir le style ethnique de votre décoration estivale.

Choisissez des couleurs vives pour apaiser l’effet de la chaleur

Durant la saison estivale, nos intérieurs sont nos meilleures places pour fouir la canicule. Ils doivent ainsi être relookés pour assurer notre détente. Optez ainsi pour les couleurs vives et choisissez le camaïeu comme style de peinture. Mélangez les couleurs qui vous apaisent pour créer une ambiance fraîche.

tableau paysage

Allégez la décoration pour plus de confort

Au contraire de la décoration hivernale, la décoration estivale se doit aérée. Ainsi, pour vous sentir à l’aise au sein de vos espaces intérieurs, privilégiez une décoration allégée. Vos pièces doivent être aérées pour satisfaire votre besoin d’espace qui s’accentue l’été. Agencez vos meubles et vos objets décoratifs pour cet effet.

Multipliez les plantes d’intérieur

On ne peut pas imaginer une ambiance fraîche sans penser aux plantes. La verdure amène la vivacité de la nature dans nos intérieurs. Pensez donc à placer vos plantes d’intérieur préférées dans des emplacements stratégiques pour apaiser l’ambiance de vos intérieurs. Variez les formes, les couleurs et les pots pour créer une dynamique agréable.

seaux

Choisissez des objets décoratifs de couleur pastel

Les teintes pastel sont les meilleures alliées d’une décoration reposante. Optez ainsi pour des objets décoratifs de cette couleur pour rafraîchir vos espaces intérieurs. La légèreté et la douceur de ces couleurs sont idéales pour la saison estivale.

Créez une ambiance tropicale

La multiplication des plantes et des couleurs vives permet de créer une ambiance tropicale propice à la détente et la relaxation. Cette ambiance qui incite à l’évasion est très recherchée l’été. Profitez-en !

Ajoutez une touche de fraîcheur à vos canapés

Sauf si vous pensez à les changer, vous pouvez ajouter une touche de fraîcheur à vos canapés en changeant les housses et les coussins. Cette solution à petit prix vous permet de transformer l’ambiance de votre séjour ou salon et de bénéficier d’une atmosphère zen.

pieds canapé

Dégagez les fenêtres pour plus de luminosité

L’été est la saison du soleil, pourquoi alors ne pas en profiter pour éclairer nos espaces intérieurs en naturel ? Pensez donc à enlever les rideaux, qu’on aime les remettre en hiver pour une ambiance cocooning, et dégager les fenêtres pour laisser entrer la lumière du jour.

Multipliez les matériaux naturels

Pour renforcer l’ambiance exotique qu’on cherche à créer, il faut multiplier les matériaux naturels. Des tables et des chaises en bois, des assises en rotin, des nappes en lin, et plein d’autres idées pourraient vous aider à privilégier le naturel au sein de vos intérieurs.